BALLROOM

by TAHITI 80

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Album en jewel box + booklet

    Includes unlimited streaming of BALLROOM via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €10 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 11 HOT PUMA Records releases available on Bandcamp and save 50%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of THE WORLD IS ALL WRONG BUT IT'S ALL RIGHT, FELL, WAITING FOR THIS SOUND, AVALANCHE, L'HOMME DU SOIR, BALLROOM, THE OTHER SIDE OF TOWN, TRAVELS EP, and 3 more. , and , .

      €40.50 EUR or more (50% OFF)

     

1.
03:25
2.
3.
4.
03:03
5.
6.
03:37
7.
03:13
8.
03:41
9.
03:04
10.
06:09

about

Combien de groupes de pop nés dans les années 90 peuvent se targuer d’exister encore en 2014, et de sortir un sixième album ? Avec la parution imminente de Ballroom, Tahiti 80 fait désormais partie des happy few qui ont réussi à survivre à la fois aux modes et à l’érosion. Depuis deux grosses décennies, le groupe ne cesse de fuir les lignes droites, surprend à chaque album, multiplie les prises de risques et les renaissances. On avait laissé les Français à l’été 2013 avec Bang, un EP dont le groupe, toujours friand de grands écarts sonores, avait fait l’occasion de multiplier les aventures artistiques sur un même single : chacun des cinq morceaux qui le constituaient dévoilait un univers musical particulier. Riche de cette expérience, Tahiti 80 a voulu, au moment de rédiger le nouveau chapitre de sa désormais large discographie, prendre la direction inverse : il a tenu à resserrer le propos, imaginant un album qui serait à la fois homogène et cohérent, et pourrait s’écouter comme un seul et long chapitre harmonieux. "J’avais en tête des disques comme Pet Sounds des Beach Boys ou Screamadelica de Primal Scream, confie Xavier Boyer. Ce sont des disques qui partent dans plusieurs directions mais qui suivent un fil conducteur." Ce fil conducteur, Tahiti 80 l’a trouvé en allant se frotter à un producteur américain. Le groupe, qui avait réalisé en solitaire ses trois derniers albums, a cette fois ressenti le besoin de retourner à ce que la musique peut offrir de meilleur : le partage, les échanges, les confrontations d’idée. Séduits aussi bien par sa discographie en solo que par son travail de producteur sur l’album de Foxygen, les Français ont contacté le musicien Richard Swift, que les plus attentifs auront aussi remarqués dans le dernier line-up des Shins. Et c’est donc avec une belle collection de démos dans la besace que le groupe est parti, l’automne dernier, rejoindre le studio de Swift à deux heures de route de Portland. "Tout de suite, Richard a décelé dans nos morceaux un côté à la fois un peu dark et dansant. Il nous a incités à jouer sur ce contraste-là, et nous a encouragés à ramener de la matière, des bruits parasites." Pour prolonger cette nouvelle méthode de travail, Tahiti 80 s’est donné comme cahier des charges de rester fidèle aux premiers jets qu’il avait importés de France et de se limiter sur le choix des instruments, quitte à conserver les boîtes à rythmes et synthés avec lesquels les démos avaient été enregistrées. "On a ensuite essayé d’humaniser tout ça avec des cymbales, des Charleys... Mais on a mis de côté un certain snobisme qui consiste à ne vouloir jouer qu’avec des claviers Moog ou des claviers analogiques… Le critère, cette fois, c’était simplement que ça nous plaise. Richard disait qu’on pouvait garder le bruit du ventilateur de l’ordinateur si la prise nous plaisait, il était très décomplexé par rapport à tout ça." De cette session d’enregistrement aux Etats-Unis est né Ballroom, un disque de pop synthétique au sens mécanique- et non eighties- du terme. "Pour moi la pop synthétique c’est plutôt McCartney II ou The Beach Boys Love You, pas uniquement Depeche Mode. Ce sont des disques essentiellement réalisés avec des synthés." Synthétique donc, libre aussi, mélancolique surtout : Ballroom pourrait répondre aux critères de happy sad chers à Tim Buckley- on y danse, certes, mais le cœur un peu serré. Inspiré à son auteur principal par une rupture amoureuse, Ballroom est peut-être, quoique toujours pudique, l’album le plus personnel de Tahiti 80 : à la fois dansant et mélancolique, intime et forcément universel (Missing, Crush !…) Ballroom voit aussi Tahiti 80 assurer sa science des mélanges : des morceaux brumeux (The God of The Horizon) y côtoient des irrésistibles ballades pop (T.D.K, parfait condensé de la pop d’hier et d’aujourd’hui), des basses bondissantes s’y frottent à des textes sombres, des synthés y flirtent avec des harmonies soul, des boîtes à rythmes y servent des mélodies sixties. Le tour de force du groupe est d’avoir réussi, pourtant, à agencer au final un album riche mais fluide et harmonieux. Comme sur Pet Sounds. Comme sur Screamadelica. Beau programme.
____________________________________________________________

Much has happened since Tahiti 80 formed some twenty years ago on a college campus in France. What started as the brainchild of Xavier Boyer (vocals, guitars, keys) and Pedro Resende (bass), soon turned into a group of four with Mederic Gontier (lead guitar) and Sylvain Marchand (drums), and eventually six with the addition of Raphael Leger (drums and percussion) and Hadrien Grange (keys).

Their first album, Puzzle (1999), brought them a strong following not just in France, but also in other countries like the US and Japan. Infectious single “Heartbeat” lent a hand in Puzzle going gold in Japan.

The band’s love for 60’s and 70’s music hugely impacts their sound. Whether you hear it in the pop-infused Puzzle, the dreamy and experimental Wallpaper for the Soul (2003), the groove oriented Fosbury (2005), the raw, back-to-basics approach of Activity Center (2009), or the eclectic The Past, Present & The Possible (2011), you cannot deny the striking harmony of old and new musical influences.

When it came to creation of the sixth album, Ballroom, Tahiti 80’s two decades of experience lent much material to write about - separation , and love gone wrong tends to do that.

The band reconvened at their recording studio Tahitilab to parse through the many demos made since their last album until they found a cohesive collection of songs. Producer Richard Swift (The Shins, The Black Keys, Foxygen) was then enlisted, and Ballroom came to fruition. This synth pop album exudes a dark sexy vibe that is sure to get you out on the dance floor.

credits

released October 20, 2014

VIDEO CRUSH! : youtu.be/aUmCw_Rzrpg
VIDEO COLDEST SUMMER : youtu.be/U1-XErX6Es4
VIDEO MISSING : youtu.be/AvXV7giTwe8

tags

license

all rights reserved

about

HOT PUMA Records Huy, Belgium

Hot Puma Records est un tout nouveau label indépendant. Hot Puma Records est là pour signer des nouveaux artistes. Hot Puma Records adore la pop.

Hot Puma Records is a new independent record label born to sign fresh new artists. At Hot Puma Records we love pop and only pop.

JULIEN BOUCHARD
COCO BUSINESS PLAN
JOHN CUNNINGHAM
GRIMME
HUGO
JACK AND THE ' KIDSAREDEAD
ORWELL
TAHITI 80
SCAMPI
... more

contact / help

Contact HOT PUMA Records

Streaming and
Download help